#Art.Spécial - Lorena

#Art.Spécial - Lorena

 


Dans les faubourgs de la ville, une rumeur s'enfuit. Il semblerait qu'à peine la Gazette du jour postée, une jeune femme aurait envoyé un billet d'arrivée aux Bureaux de Rédaction, afin de devenir citoyenne de Houx, capitale du Royaume d'Automne. L'effervescence règne en ville, tout le monde veut voir la première étrangère à franchir les portes en chêne qui abritent la cité des auras malfaisantes. Le bois sombre craque, et la lumière jaillit de toutes parts. Ça y est, Houx est fière d'abriter chez elle une personne venue d'ailleurs. Les villageois ont tant de questions à lui poser !

 

#Art.Spécial - Lorena

 

Cette étrangère a quinze ans derrière elle.  Elle aime le bruit des vagues en mer, et elle adore par-dessus tout la montagne, l'odeur de l'herbe coupée et la terre humide sous la forêt. Elle fait du karaté Shotokan depuis dix années. Elle aime la solitude, bien que pour elle, l'amitié soit sacrée. Elle écrit énormément, que ce soit dans les notes sur son téléphone ou bien sur un carnet. Mais ce n'est jamais pour gagner de la notoriété. Elle, ce qu'elle veut, c'est se libérer par les mots. 

 

#Art.Spécial - Lorena
 
 
 

 


Lorena écrit des textes en prose et en vers, qui s'inspirent de la réalité. Ils traitent généralement de l'amour, la vie et la mort. Son blog est son exutoire. Elle y poste tout ce qui bourdonne en elle et qu'elle n'ose pas dire. Quand elle pose ses doigts sur son clavier, quand les idées fusent, elle s'évade. Avec un passé qu'elle a du mal à oublier, de mauvais souvenirs, elle en a besoin, autant que de l'oxygène. Elle traite de tout, de l'amour, de la tristesse, de l'envie, de l'angoisse. Avant, elle postait sur Azerlyn, mais le blog a tellement bien marché qu'elle n'arrivait plus à le gérer. Alors elle en a créé un nouveau, pour prendre un nouveau départ.

 

#Art.Spécial - Lorena
 
 

 

« Je vois tes lèvres contre la vitre et la buée qui s'étiole. Je vois tes doigts, si fins, qui caressent le miroir. Je vois tes pupilles qui brillent dans leur reflet. Je vois tes épaules carrées adossées près du portant. Je vois tes pieds, en bas, qui butent contre la vitre. Je vois ton cou, qui tourne, lentement, comme pour m'inviter à venir. Je vois ton bras qui se tend, ta main qui s'empare de la mienne. Je vois ton coude se plier, parce que tu m'attires près de toi. Je vois tes doigts à nouveau, qui se reposent dans mon dos. Je vois ton regard, qui m'ordonne de me plonger dans ce miroir. Mais cela ne sert à rien. Je ne ressemble à rien. Oh, mon ange, si tu savais. Que c'est dans tes yeux que je me vois le mieux. »

 

 

 Originaire d'Azerleen.
 En voyage depuis le 08 mars 2016.
■  Souhaitait vivre à Houx car cette ville lui semblait magnifique. En plus, la Gazette de l'Automne est vraiment un super journal. Le design est élégant, simple, elle adore le fond de l'habillage et l'univers, tout simplement.

 

#Art.Spécial - Lorena

 

■ Azerleen est un blog soigné. La mise en page des articles est simple (une image ronde en tête, le texte bien carré en dessous), ce qui donne un rendu naturel, on a un peu l'impression d'être dans la nature (rapport au fond de son habillage).

 

■ Lorena parle un peu de tout, il est vrai. Généralement, ses articles se scindent en trois parties : ses textes, ses playlists et ses coups de gueule contre les attentats organisés par l'Etat Islamique. Lorena ose aborder des sujets qui semblent tabous (comme Daech, l'homosexualité, etc), et elle clame haut et fort son opinion, défendue par de bons arguments. 

 

■ Il est intéressant de constater qu'il y a un rythme dans ses textes. Un tempo. Quelque chose qui fait que chaque phrase est pesée pour arriver à un rendu presque parfait. C'est toujours un rythme doux, moi, ça me fait penser à du piano. 

 

■ Ses textes, aux premiers abords, semblent innocents, écrits d'une traite, mais quand on s'y plonge réellement, Lorena dénonce les choses qui la révoltent, l'empêchent de dormir. Tout sonne vrai, comme si, simplement, elle savait. Comme par exemple, quand elle dit ces quelques phrases : 

 

« Les Hommes se battent pour des bouts de papier, les filles se prennent la tête à cause du sexe opposé, il y a trop d'obligations dans ce monde éphémère. T'es la seule à t'en rendre compte, à rouler à contre-sens sur cette autoroute, bordel. Marre d'être un mouton, mais t'as quand même envie d'être insouciante comme les autres et de te laisser porter par la société. »
« Je fais des efforts, même pour les gens qui n'en ont plus rien à foutre. Et voilà ce qui me retombe sur les bras : les injures, les murmures. »
« Le problème n'est pas de trouver l'amour. On sait tous qu'un jour ou l'autre, ce sera lui-même, en personne, qui viendra nous rencontrer. Le problème, le vrai, c'est l'attente. »
« J'ai l'impression d'être dans une pièce de théâtre. Tout le monde joue son rôle, sauf moi. »
« La véritable force, c'est d'assumer ses pleurs. De se noyer dans ses larmes, mais de ne pas oublier qu'il faut remonter à la surface, ouvrir ses poumons et se battre pour rejoindre la terre ferme. »

 


■ Les textes de Lorena sont courts, ce qui est à la fois une bonne et une mauvaise chose. Bonne, car cela ressemble à un coup de vent, un murmure qui passe et qui s'en va. Mauvaise, parce qu'on a toujours un peu l'impression d'être resté sur sa faim, un sentiment étrange de vide, je trouve.

 


■ En conclusion, je pourrais dire qu'Azerleen est un blog vraiment très intéressant, agréable à lire et juste.

 

#Art.Spécial - Lorena

 

Pour déposer un avis, laissez un commentaire sous cet article.

 

L'avis de Murza :
La blogueuse le sait sûrement déjà mais son blog est très beau. L'habillage est simple et donne envie de continuer à lire. C'est une très gentille fille qui a une plume talentueuse !

 

 
#Art.Spécial - Lorena

 

Rédactrice en chef  

Tags : Textes - Prose & Vers - Avis d'Ermengarde Pommefraisch - Avis des lecteurs

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.27.243) if someone makes a complaint.

Comments :

  • kaihuai

    25/06/2018

    Bonjour cher répertoire, le blog se nomme désormais kaihuai. :)

  • Murza

    31/08/2016

    La blogueuse le sait sûrement déjà mais son blog est très beau. L'habillage est simple et donne envie de continuer à lire. C'est une très gentille fille qui a une plume talentueuse !

  • Azerleen

    31/08/2016

    Bonjour,
    je souhaite remercier Mme Pommefraisch. Cet article est vraiment merveilleux, tout est parfait. Merci beaucoup pour l'avis laissé, c'est très gentil, ça me donne envie : de poursuivre, de rester motivée, et de sourire.

Report abuse